L’emballage, un plus pour les produits à l’exportation

Les pays africains ambitionnent de gagner le pari de l’exportation de leurs produits en mettant l’accent sur les nouvelles technologies de l’emballage.

C’est dans ce sens que le Salon international de l’emballage s’est tenu à Dakar, du 6 au 9 novembre, sous la houlette de Sisemi Sénégal, qui visait à mettre en relations les entreprises qui fabriquent des emballages et les sociétés de production qui les utilisent. A en croire les organisateurs du Salon, cette rencontre est une vitrine d’exposition et de vulgarisation des nouvelles technologies de production et de transformation.

Pour le représentant de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex), Ibrahima Sané, l’emballage est devenu une norme internationale qu’il faut respecter. « Si l’entreprise exportatrice sénégalaise veut des produits de bonne qualité et gagner des marchés européens et africains, il faut qu’elle respecte les normes sanitaires, phytosanitaires et les normes de traçabilité », a fait savoir M. Sané.

Pour sa part, le directeur de l’Industrie, Ibrahima Basse, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, a déclaré que « c’est une très bonne initiative d’avoir organisé ce salon sur une problématique nationale qui constitue une préoccupation du secteur agroalimentaire ».

Poursuivant, il a ajouté que « le gros problème que nous avons, c’est l’emballage adapté pour l’exportation de nos produits agroalimentaires sur les marchés européens et américains, où les normes et la réglementation sur la traçabilité de ces produits sont contraignantes. Il nous faut aller plus loin pour avoir des emballages qui répondent aux normes de ces pays ».

Quant au directeur du Sisemi, Maguèye Seck, il a déclaré : « Nous avons initié le salon de l’emballage vu les préoccupations des utilisateurs de nos industries de transformation qui ont d’énormes problèmes sur ce point », soutenant que « (son) souci, c’est d’aider nos industries qui transforment des produits à pouvoir exporter en respectant les normes internationales ».

v1
Nos références
Notre portefeuille clients est composé de plus de 1000 clients.   Activité Tabac : Philip Morris Manufacturing Senegal, MTOA etc... Activité …
visuel3
La Rochette
Plus de 66 ans d’expérience et d’expertise. Créée en 1946, La Rochette Dakar est la première imprimerie industrielle du Sénégal. …